Aquasport saint cyprien natation triathlon
66750 ST CYPRIEN
/
0622282970
Le développement d'une bicyclette est la distance parcourue par celle-ci lors d'un tour de pédalier.
Il ne faut pas confondre braquet et développement. En effet, le braquet est la combinaison entre le nombre de dents sur le plateau et le nombre de dents sur le pignon. Le braquet induit un développement, en prenant en compte la taille de la roue motrice (arrière).
Un braquet induit donc un seul développement. Cependant, un même développement peut être obtenu par des braquets différents.
De manière globale :
  • plus le braquet est élevé, plus le développement est grand :
    • plus le plateau est grand, plus le développement est élevé ;
    • plus le pignon est petit, plus le développement est élevé ;
  • plus la roue arrière est grande, plus le développement est élevé.
Il existe des systèmes de démultiplication à l'intérieur du moyeu arrière, le braquet ne dépend donc pas que de la taille des plateaux et pignon.
En ce qui concerne le résultat :
  • un développement important permet d'avancer vite mais nécessite de grands efforts ; on utilise un développement important lorsque le facteur limitant est la vitesse de pédalage ;
  • un développement faible permet de monter des pentes importantes ; on utilise un développement faible lorsque le facteur limitant est la puissance musculaire.

Calcul

Si le diamètre de la roue arrière est d, alors son périmètre est p = π×d. À chaque tour de roue, le vélo avance donc d'une longueur p.
Note
On indique en général le diamètre de la jante ; il faut, en toute rigueur, ajouter deux fois l'épaisseur du pneu ou du boyau pour obtenir le diamètre réel de la roue équipée.
Par ailleurs, attention aux conversions d'unité : l'avancement du vélo s'exprime en mètre, le diamètre est donné en général en millimètre (une « roue de 700 » a un diamètre de 700 mm, soit 0,7 m) et parfois en pouces (une roue de « 24 pouces » a un diamètre de 0,6 m). L'idéal est de tout exprimer en mètre.
À chaque tour de pédale, la roue fait un nombre n de tours donné par le braquet, le vélo avance donc de n×p mètres. Plus le braquet est élevé et plus le cycliste avance vite pour une vitesse de pédalier constante.
Si le braquet est égal à 1 (par exemple 32×32), un tour de pédalier équivaut à un tour de roue. Le cycliste avance alors de la circonférence de la roue à chaque tour de pédalier, soit, pour une roue de 700 mm (0,7 m), un développement de 2,2 m.
 
 
Exemples de développements

Braquet
Diamètre de la roue
 
600 mm
700 mm
 
32×28
2,2 m
2,5 m
 
52×11
8,9 m
10,4 m
 

Réglementation

Dans de nombreux pays, les courses cyclistes sont réglementées au niveau des développements, pour les plus jeunes coureurs.
Il est très facile de contrôler le développement d'un vélo. Il suffit de tracer deux lignes parallèles, au sol, distantes du développement à respecter. Le vélo est placé sur une ligne et on effectue un tour de pédalier. Si le vélo ne dépasse pas l'autre ligne, le développement est correct.

Réglementation de la fédération française de cyclisme

Les coureurs des catégories de jeunes sont contraints de respecter un développement maximal.
  • Prélicenciés, poussins, pupilles et benjamins (de 4 à 12 ans dans l'année) : 5,60 m.
  • Minimes (de 13 à 14 ans dans l'année) : 6,10 m.
  • Cadets (de 15 à 16 ans dans l’année) : 7,47 m pour les garçons et 7,01 m pour les filles.
  • Juniors (de 17 à 18 ans dans l’année) : 7,93 m pour les garçons et 7,40 m pour les filles.
Une aide pour déterminer votre position sur le vélo.

Une bonne position est un facteur d'efficacité et aussi de santé dans le cadre de la prevention des blessures liées à une position inadaptée !


A ne pas négliger ! vous ne devez pas avoir mal sur un vélo !


Cette étude avec les outils ci dessous doit vous permettre déviter les grosses erreurs et donne des indications.

Votre entraîneur qui vous aidera à rechercher la bonne position.

Notre partenaire véloland vous aidera à choisir le bon vélo.